dimanche 6 mars 2016

Eleanor & Park - Rainbow Rowell



Titre :            Eleanor & Park
Auteur:         Rainbow Rowell
Editions:       Pocket Jeunesse
Pages:           378
Genre:          Contemporaine, Romance



Synopsis: Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths.




     J'ai eu envie de lire ce livre pour la simple et bonne raison que j'en entendais généralement parler comme de la plus belle histoire d'amour qu'il eut été possible de lire par pas mal de personnes. 
Puis aussi par ce que la couverture est complètement à tomber, il faut bien se l'avouer.

     J'avais quand même quelques craintes par-ce-que je ne suis pas vraiment branchée romance et surtout par ce que l'histoire se passe pendant l'année 1986, il y a 30 ans quoi ! Et moi j'avais peur de pas réussir à recréer dans ma tête cet univers des Etats-Unis dans les années 80, mais Eleanor et Park m'ont prise par la main et j'ai, avec beaucoup de plaisir, lu leur histoire.

 Ce qui m'a surprise au tout début c'est le point de vue que je n'arriverai certainement pas à nommer. C'est tout simplement d'un point de vue interne qui alterne Eleanor et Park, puisque on est très clairement dans leurs têtes que l'on aborde l'histoire; sauf que la première personne n'est jamais employé pour narrer l'histoire. Je ne sais pas si c'est bien clair mais dans tous les cas, je n'ai pas l'habitude de ce point de vue et j'ai trouvé qu'il fonctionnait plutôt bien. 

Donc, c'est à travers les points de vue alternés de nos protagonistes que nous allons suivre leur histoire. L'histoire de deux lycéens qui vont apprendre doucement à se connaitre. A travers la question du physique, mais aussi la question de la classe sociale, Rainbow Rowell glisse toute la beauté du premier amour entre les pages de son livre que pour ma part, je tournais avidement. 

Mais ce livre, ce n'est pas seulement une histoire d'amour, c'est aussi le quotidien d'Eleanor et de Park, leur familles, leurs difficultés. En tant que lecteur on est immergés dès le premier chapitre dans leur vie, et c'est ce qui m'a conquise dans cette lecture. On ne nous laisse rien de côté

Les personnages sont justes. Je pourrai aussi vous dire qu'il sont attachants, par ce que c'est le cas. Mais je trouve que la justesse les décrit davantage. Eleanor est courageuse et pourtant si peu sûre d'elle-même. Park est droit, un peu froussard, il est passif mais indispensable. Je les ai trouvé justes par-ce-qu'ils ont des défauts, et que ces défauts m'ont donné l'impression que quelque part sur Terre, il pourrait très bien y avoir une Eleanor et un Park qui, assis l'un à côté de l'autre dans un bus lisent des comics. 

C'est vrai que ce n'est pas un livre plein d'action et de rebondissements incroyables mais il est fabuleux simplement par ce que l'amour qu'il nous fait découvrir parait palpable. J'ai été nostalgique de mes années de collège en lisant ce roman, et ça m'a beaucoup rappelé mon premier amour.  



Je vous invite à lire l'histoire d'Eleanor et de Park, 
c'est une histoire d'amour, ce sont des tranches de vie,
 c'est surtout d'une justesse incroyable. Peut-être que 
vous n'apprécierez pas. Mais dans tous les cas, il faut
laisser une chance à cette histoire de vous toucher.
Ça aura été pour moi une lecture très agréable, très
addictive (je l'ai lu sur deux jours). Si pour l'instant ce n'est
pas un coup de cœur, ça pourrait le devenir par la suite,
car je sens que je vais beaucoup penser à Eleanor & Park 
dans les prochains jours. 

2 commentaires:

  1. Mais qui n'a pas aimé ce livre ? Moi aussi j'ai tellement adoré ! Une histoire d'amour pure et rare. J'ai moi aussi fait une chronique : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/eleanor-park-rainbow-rowell.html

    Mélanie

    RépondreSupprimer
  2. Une soudaine envie de lire ce livre, merci.

    RépondreSupprimer